« La fin d d’Alzheimer », le livre

« La fin d d’Alzheimer », le livre

 

Si vous ou l’un de vos proches êtes touchés par cette pathologie, vous savez certainement que c’est une condamnation à des années de dégradation de votre état général suivi d’une mort inéluctable. Et quelque soit l’état de votre compte en  banque, aucun traitement miracle ou expérimental crée par un laboratoire pharmaceutique ne viendra vous sauver, car ces derniers ont presque tous jeté l’éponge dans la course contre la montre que représente la lutte contre la maladie d’Alzheimer. En effet, après avoir dépensé des milliards de dollars dans des pistes prometteuses sur des mono-thérapies, ces cuisants échecs ont mis fin aux espoirs (envies) des laboratoires de continuer dans cette voie. A part les traitements actuels permettant  d’enrayer la progression de la maladie, (traitements peu efficaces, il faut le signaler…) rien de neuf sur le marché, et surtout, rien à venir. Et cela laisse les malades et leurs familles dans un profond désarroi. Alors que faire ? Doit-on accepter la douloureuse décente aux enfers promise par cette condition, ou continuer à y croire et tenter sa chance sur des programmes alternatifs (proposés par des scientifiques sérieux, je tiens à le préciser !) ? Si vous êtes concerné, je vous encourage à lire cet ouvrage, qui dans le pire des cas ne vous fera aucun mal. Voici mes arguments pour vous y inciter …

 

Origine du programme :

C’est le professeur et neurologue Dale Bredesen,  de l’université de Californie, qui à mis au point ce programme « hors des clous » qui lui a permis d ‘aider des dizaines de patients à sortir du brouillard cérébrale dans lequel la maladie les avait enfermé. Sa théorie se résume en quelques mots : on ne peut pas combattre la maladie d’Alzheimer avec des pistes mono-thérapeutiques s’attaquant à la fameuse plaque amyloïde pour la simple et bonne raison qu’il existe différents types de maladie d’Alzheimer avec pour chacune d’elle, des dérèglement physiologiques qui lui sont propres. C’est pourquoi, pour lui, un diagnostique plus poussé que ceux proposés actuellement, peut permettre de mettre un place une stratégie unique pour chaque patient, les aidant à « réparer » les anomalies profondes engendrant la maladie plutôt que de se contenter de traiter les symptômes ou d’espérer un médicament « miracle » pouvant sauver tout le monde.

Pour lui, il y a trois aspects principaux à prendre en compte  face cette pathologie :

  • La prévention et la diminution de l’inflammation.
  • L’optimisation des taux hormonaux, nutriments et facteurs tropiques (BDNF).
  • L’élimination des substances toxiques.

Et ses trois grands axes sont à subdiviser en 36 facteurs sur lesquels agir pour espérer enrayer l’avancée de la maladie. Vous comprendrez pourquoi, selon l’auteur, une mono-thérapie à peu de chance d’être efficace sur ces 36 facteurs !

Vous vous en doutez, le but de cette article n’est pas de vous apporter toutes les informations nécessaires pour lutter contre cette pathologie, car l’ouvrage ne peut en aucun cas être résumé en quelques lignes, le temps d’un article. Mais la démarche originale et prometteuse empruntée par ce médecin a de quoi piquer la curiosité, surtout si vous faites face au manque d’alternatives proposées par les neurologues dans votre combat.

 

Les différentes étapes du programme :

Dans un premier temps, un bilan complet avec des analyse génétiques, des tests neuropsychologiques, des IRM cérébraux, des mesures de la glycémie et de différents marqueurs sanguins (inflammation, toxiques, micro-biote …), du fonctionnement mitochondrial, devra être réalisé.

Ensuite, il faudra s’attaquer à TOUTES les anomalies, une à une, pour espérer arriver au point de bascule ou l’organisme sera capable d’enrayer la progression de la maladie et même, si celle-ci n’est pas trop avancée, de récupérer des fonctions cérébrales vous permettant de vivre normalement.

Ce qui fera à coup sur parti du programme sera :

  • la prise de nombreux compléments alimentaires
  • la mise en place d’une activité physique régulière
  • l’optimisation du sommeil
  • la lutte contre le stress
  • un entraînement du cerveau via certaines activités et applications numériques
  • une diminution de l’inflammation ( alimentation et suppléments)
  • l’amélioration de la gestion de la glycémie ( régimes bas en sucre voir cétogène, suppléments…)
  • la « réparation » de ses intestins
  • le rééquilibrage de ses hormones
  • l’élimination des métaux lourds et autres polluants de l’organisme …

 

Conclusions :

Vous l’aurez compris, ce livre ne peut se résumer en quelques pages tant la masse d’informations est grande et tant la personnalisation est la clef dans la lutte contre cette pathologie. Cependant, si vous ,ou l’un de vos proches, êtes touché par cette dernière, je ne peux que vous encourager à vous procurer un exemplaire de cet ouvrage, qui vous offrira des pistes de réflexion et une meilleure compréhension de votre condition.

Ce livre est passionnant et semble tenir la route, mais qu’en est-il dans les faits ? Pour être honnête, je n’en sait rien… Tout ce que je peux dire, c’est que les alternatives sont inexistantes, alors pourquoi ne pas le lire, cela n’engage à rien si ce n’est à continuer de se battre.

Si vous êtes concerné, bon courage à vous et à vos proches, en espérant que cette article puisse vous apporter quelque chose…

 

Lien vers le livre :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *