Serrapeptase, l’enzyme miracle

Serrapeptase, l’enzyme miracle

 

Si vous suivez régulièrement ce blog, vous avez à coup sur déjà entendu parler de cette enzyme protéolytique (capable de digérer les protéines). En effet, elle vous a régulièrement été conseillée pour ses vertus anti-inflammatoires  et anti-douleurs, mais elle à d’autres qualités et  peut être d’une aide précieuse pour des gens soufrant de maux pour lesquelles la médecine conventionnelle est bien souvent sans réponse.

En effet, cette enzyme, dérivée de l’intestin des vers a soie, a la capacité de dégrader les tissus cicatriciels, soit les fameux « scare tissue » dont les foux du fitness ont forcément entendu parler, tant lutter contre la présence de ces derniers semble important pour améliorer sa mobilité (auto-massages, foam roller…).

Et bien figurer vous que pour l’avoir essayé, je ne peux que confirmer son efficacité pour régler les problèmes de douleurs articulaires et dorsales. Pour comprendre comment elle agit, il suffit de se dire qu’après chaque blessure ou traumatisme, du tissu va venir se créer autour de la partie lésée, tout comme le fait une cicatrice sur la peau. Et le problème est que, bien souvent, ce tissu va se loger de façon anarchique sur l’articulation ou la vertèbre, et créer des adhérences qui empêcherons la complète mobilité de ces derniers. Le même problème peut également intervenir pour les personnes ayant subi une intervention chirurgicale ou pour les femmes ayant subi une césarienne, avec des douleurs post-opératoires dues à la cicatrisation. Et là, à part proposer une réopération pour résoudre le problème, la médecine ne peut rien !

Alors pourquoi ne pas essayer cette fameuse enzyme, car après tout, vous n’avez pas grand chose à perdre si vous souffrez de douleurs articulaires suite à une blessure ( dos, genoux, coudes, cervicales…) et qu’aucune des solutions qui vous a été proposée n’a fonctionnée…

On ne peut généraliser les résultats obtenus par une seule personne, (même si cette personne c’est moi 😉 ), mais je ne peut que vous encourager à donner une chance à ce traitement qui, de plus, est très accessible.

Alors à vous de jouer, et n’hésitez pas à me faire part de vos retours si vous décider de tenter l’aventure serrapeptase !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *