Faire décrypter son ADN pour améliorer ses performances et optimiser sa santé :

Faire décrypter son ADN pour améliorer ses performances et optimiser sa santé :

 

L’analyse de l’ ADN fait un carton dans les pays anglo-saxons et de nombreuses personnes soucieuses de leur santé utilisent des services d’analyse tel que « 23andme », leader mondial et pionnier d’un service  qu’il démocratise, alors qu’il n’était réservé, jusque là, qu’ au milieu médical. Je vous le dis tout de suite, cette démarche ne remplace en rien le service rendu par un généticien en cas de maladie génétique, mais est plutôt destiné aux personnes en bonne santé souhaitant optimiser leurs fonctions métaboliques, et en savoir un peu plus sur leurs ancêtres. Car comme vous allez le voir, l’analyse de l’ADN ouvre des portes sur ce que nous sommes. Pour tous les curieux, suivez moi, la suite devrait vous intéresser …

 

1ère étape : l’analyse de votre ADN par 23andme :

Tout commence par un formulaire à remplir sur le site de cette société (c’est en anglais, désolé pour les non polyglottes, il va falloir sortir vos dicos français/anglais …). Suite à cela, dans les 10 jours, vous recevrez une box comprenant un questionnaire et un kit de prélèvement salivaire, à partir duquel votre ADN sera extrait et pourra être analysé. Ajouté à cela le prix de l’opération, soit 200 euros (avec les frais de port), et huit semaines plus tard, vous recevrez un petit mail suivi d’un lien pour accéder à votre rapport personnel qui comprendra :

  • Les « raw datas » de votre analyse ADN ( les données brutes, exploitables seulement par un professionnel)
  • Un rapport sur vos ancêtres, vous indiquant le pourcentage de Néandertal en vous, ainsi que vos origines ethniques. Préparez vous à être surpris si vous pensez être un bon petit caucasien, car il y a de de quoi remettre en question le racisme ordinaire…
  • Un rapport sur les origines familiales. La encore, des surprises peuvent survenir, et sur les forums de nombreuses personnes déclarent avoir pris connaissances  des « erreurs de parcours » de leurs parents, grands parents … Ce qui peut avoir de lourdes conséquences sur les relations familiales. J’ai le souvenir d’un témoignage venant relater qu’après les résultats, une jeune femme avait pu retrouver une partie de sa famille après que son grand père et un autre enfant aient été échangés à la maternité sans qu’il n’en ait jamais rien su. La vie est parfois plus romanesque que la fiction, non ? Vous aurez également la possibilité de rentrer en contact avec les personnes de votre famille, jusqu’aux cousins très éloignés, à partir du moment ou ceux-ci font parti de la base de donné et qu’ils souhaitent être mis en contact … Encore une fois, des surprises peuvent survenir …

 

Comment exploiter les « raw datas » ?

Même si ces rapports sur nos ancêtres et notre histoire familiale sont sympas, le but de la démarche est tout de même d’avoir des informations susceptibles de nous aider à optimiser notre santé. Et ce n’est malheureusement pas le rapport fournis par 23ANdme qui va vous y aider car les données sont bruts, c’est à dire COMPLETEMENT indéchiffrables pour le commun des mortels ! Mais alors que faire, me direz-vous ? Don’t panic ! Il existe des solutions … En effets des plateformes qui se chargent, pour une modiques sommes, de décrypter ses informations sont apparues sur le marché. Je vais vous parler de celles que j’ai pu utiliser, let’s go !

Promethease : pour 5$, cette appli va se charger de vous donner une vue d’ensemble de « potentiels risques » de développer certaines pathologies. Attention cependant à ne pas prendre ces informations au pieds de la lettre, car, comme vous le savez peut-être, le mode de vie est au moins aussi important que la génétique en ce qui concerne les chances de développer telle ou telle maladie. Ces derniers temps, on a pu observer des personnes, dont des personnalités, subir de lourdes opérations chirurgicales ( ablations mammaires) suite à des résultats d’analyses génétiques. Loin de moi l’idée de les juger, mais dans l’état actuel des connaissances sur l’ADN, on ne peut pas garantir à 100% la survenue d’une pathologie à partir de ces seules informations.

Nutrahacker (gratuit) : J’ai été beaucoup plus intéressé par cet appli que par la précédente. En effet, cette dernière va mettre en relief les polymorphismes génétiques qui vous sont spécifiques, soit les variantes de vos gênes qui vont optimiser ou diminuer le bon fonctionnement de certaines de vos fonctions métaboliques. Parmi celles-ci, vous pourrez observer vos capacités à détoxifier les polluants, l’efficacité de votre méthylation ou encore vos capacités à assimiler tel ou tel vitamines. Avec ce type d’analyses, fini l’éternel refrain des médecins mal informés du genre «  il faut manger de tout » ! La génétique démonte enfin, clairement, que nous ne convertissons pas tous de la même façon le bêtacarotène en vitamine A, les ALA ( précurseurs des oméga 3 présent dans les huiles végétales) en oméga 3 (EPA et DHA), ou n’assimilons pas tous très bien la vitamine D, etc … Ce ne sont que des exemples parmi des centaines, mais ceux-ci nous permettent de comprendre que notre alimentation doit être adaptée à notre génétique et non à «  la mode du moment ». Vous comprendrez ainsi, que si le végétarisme ou le véganisme peuvent être bien vécu par certains, il peuvent creuser la tombe de ceux qui n’y sont pas adaptés…

L’avantage de « nutrahacker » est également qu’il vous oriente vers les compléments alimentaires susceptibles d’améliorer votre santé en venant optimiser les fonctions «  faiblardes » de votre organisme.

 Foundmyfitness ( gratuit) : est un site crée par  Rhonda Patrick, une scientifique brillante, spécialisée dans l’optimisation de la santé. Il vous éditera un rapport plus succin mais surtout mettant en avant les polymorphismes pouvant créer de réels problèmes et ayant été clairement identifiés par la science. Pour les moins « scientifiques » d’entre vous, c’est peut-être la formule idéale de par sa simplicité et son esprit très synthétique.

D’autres sites internet tel que : « Genetic genie «  ou « My46 » , semblent tenir la route, mais ne les ayant pas testé moi même, je ne peux que les citer et vous laisser faire votre choix …

 

Bilan sur mon expérience avec l’analyse génétique :

Même si ma démarche première était orientée  « santé », je dois avouer m’être pris au jeu du «  rapport sur mes ancêtres ». D’un point de vue sociologique, se rendre compte que seulement 5 % de mon ADN est « française » a été on ne peut plus éclairant quand au fait que nous sommes décidément tous des immigrés de deuxième,  troisième générations, voir  plus … De nos jours, il semble que la science soit sur le point de mettre en relief que les différences sont bien plus culturelles que génétiques et que le racisme semble, plus que jamais, manquer d’argument pour justifier de sa bêtise.

En ce qui concerne l’aspect santé de cette démarche, je ne peux qu’être satisfait des résultats obtenus, car j’ai moi même pu améliorer mes capacités de détoxification ( faible dans mon cas !) et optimiser ma supplémentation en vitamine D (je possède deux polymorphismes diminuant ma capacité à l’assimiler).  Je pense que tout le monde peut bénéficier des effets bénéfiques de cette démarche, car les personnes en bonne santé optimiseront leurs chances de ne pas souffrir de maladies chroniques et de vieillir dans de bonnes conditions. Pour les personnes à la santé fragile ou souffrant de pathologies chroniques, je pense que la mise en place d’un protocole de supplémentation nutritionnel adapté à ses « faiblesses personnelles» peut faire TOUTE la différence.

Je conclurais en disant que l’analyse génétique est un bon moyen de prendre sa santé en main, car pour faire face à une pollution toujours plus grandissante et à des intérêts privés venant supplanter les vôtres, il est temps, plus que jamais, de devenir acteur et non figurant dans le film de votre vie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.