Lutter conte le mal de dos 2/3

Lutter conte le mal de dos 2/3

Comme annoncé dans notre précédent article, cette semaine nous allons aborder le principe de la décompression articulaire, et plus spécifiquement celui de la décompression vertébrale.Comme vous allez le voir, il y en a pour tous les budgets et surtout la multitude d’options fera que chacun y trouvera la solution la mieux adaptée à sa propre santé.

Avant de voir les détails sur ces différents outils, il est bon de rappeler en quoi la décompression est  fondamentale quand il s’agit de soulager les douleurs dorsales. Vous le savez peut-être, les disques intervertébraux sont de petits amortisseurs se trouvant entre chaque vertèbre de façon à empêcher les surfaces osseuses de se toucher et bien évidemment de répartir les charges subient par le corps sur l’ensemble du rachis. Maintenir ces structures cartilagineuses en état est fondamentale pour éviter les douleurs dorsales, optimiser le fonctionnement du corps, et pour que les éléments nutritifs puissent continuer à alimenter les disques. En effet, ces derniers ne doivent pas être excessivement compressés. D’où, l’intérêt de la décompression pour leur redonner  leur forme originel après que les effets de la pesanteur et du sport les aient quelque peu malmenés …

Voici donc les différents outils à votre disposition :

1- La suspension à la barre fixe :

C’est de loin le moyen le plus accessible ! Pour cela, une simple barre fixe accrochée à l’encadrement d’une porte, et le tour est joué. La pointe des pieds au contact du sol vous permettra de garder le contrôle sur la position du bassin, bien plus qu’en ayant les pieds dans le vide.

2-La table à inversion :

Souvent recommandée par les chiropracteurs, cette dernière permet un étirement complet du rachis, mais aussi des hanches , genoux et chevilles. De trois à cinq minutes, deux à trois par semaine feront le job. Attention cependant à commencer progressivement, en contrôlant l’angle d’inversion, et en prenant en compte les contre indications : surpoids, maladies oculaires, osseuses, ou tension artérielle élevée. Le mieux est de demander conseils à votre médecin avant de vous lancer !

3-Le nubax :

Pour les personnes ne supportant pas l’inversion, un système de décompression lombaire ou l’utilisateur est allongé sur le ventre permettra de travailler très efficacement sans les dangers de l’inversion. L’appareil est un peu plus cher, mais a le mérite d’être une alternative efficace à la table classique.

Voici le lien pour ce produit:
https://www.lesmauxdedos.com/commande/nubax?gclid=CjwKCAiA8P_TBRA9EiwAJrpHM9XIz0jgvqNicFbd9HUO3EUpT5pIeb0cLg_g6aMlkYJ3U2rWcpB2BhoC_V4QAvD_BwE

4-Les tables de décompression professionnelles :

Chez certains chiropracteurs et ostéopathes, des appareils de décompression articulaire avec moteurs et assistances électroniques sont disponibles. Ce peut être un bon moyen de se familiariser avec la décompression vertébrale, et ce, en toute sécurité et sous l’œil d’un professionnel.

 

Comme vous le voyez, quand il s’agit de décompression, il y en a pour toutes les bourses et pour tous les profils de pathologies dorsales .. Nous ne restera plus, dans un article à suivre, qu’à parler des nutriments qui peuvent accélérer la cicatrisation des parties endommagées ! Alors restez connecté pour enfin soulager vos douleurs dorsales …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.