Optimiser son ramadan !

Optimiser son ramadan !

 

Un mois pour purifier son corps et son esprit, se délester du poids mort que représente les mauvaises habitudes du quotidien, et ce au travers d’un acte  symbolique de nettoyage interne parmis les plus observés au cours de l’histoire, à savoir, le jeûne ! De type intermittent, soit une période de jeune de plus de 16h suivie d’une recharge alimentaire, et ce répété plus ou moins longtemps, c’ est un des phénomène diététique les plus étudiés du moment. Alors est-il possible de tirer des conclusions des études scientifiques et de les appliquer à cet acte de foi vécu par des millions de croyants à travers le monde. Le témoignage de mes athlètes et clients, qui tous les ans me demandent des conseils pour vivre au mieux cette période et en tirer le meilleure, m’a donné l’idée d’établir une liste de conseils pour les musulmans 3.0, voulant allier tradition et optimisation de leur santé.

Voici mon top 5 :

 

1- Attention au sucre ! :

Le ramadan est intéressant en ce sens que grâce au jeûne, le corps va apprendre à utiliser les graisses comme source d’énergie plutôt que les glucides. C’est donc la période idéale pour essayer de perdre un peu de poids, plutôt que  d’en prendre, comme c’est le cas pour la majorité des pratiquants. La convivialité du repas du soir ne doit pas faire perdre de vue que, le but premier et de se purifier, donc de se délester des excès (au sens propre comme au figuré) que vous avez fait tout au long de l’année. Pourquoi ne pas essayer de vivre ce mois dans la sobriété, qu’elle soit spirituel, mais aussi matérielle ? Ainsi des repas sans produits transformés, sans sucre, sans sodas et autres gâteaux ou  produits industriels, peut- être un moyen de coller au plus prêt à la tradition et ainsi revenir au fondement même du jeûne, et embrasser sa nature spirituelle.

Il est également important de noter que les taux d’obésité les plus important sont observés dans les régions à majorité musulmane ( Moyen Orient et Afrique du Nord) et ce, à cause d’un excès de glucides, majoritairement à cause du sucre, des boissons sucrés et des pâtisseries. En période de ramadan, boire le thé sans sucre, comme le font les asiatiques, et préférer l’eau au soda me paraît être un effort à la porté de chacun. De même que, consommer du pain au levain naturel, plutôt que du pain blanc, donnera à votre pancréas et à votre organisme en générale, un peu de répit.

 

2-Mangez plus de fruit et de légumes frais :

Après une journée sans manger, on a tendance à vouloir se diriger vers des aliments riches en calories pour recharger les batteries, mais trop souvent les gens confondent les aliments « denses «  et les aliments « riches ». Les premiers contiennent de nombreux nutriments ( vitamines, minéraux, fibres, antioxydants…), les seconds contiennent beaucoup de calories… Vous voyez où je veux en venir ? Manger moins de calories pendant un mois ne vous tueras pas, c’est d’ailleurs un peu le but de la manœuvre, et si à la fin du mois de ramadan vous avez pris du poids ou n’en avez pas perdu, peut-être êtes vous passez à côté de l’objectif premier qui est, ne l’oublions pas, de se purifier. A ma connaissance, une diète riche en sucres et en graisses n’a jamais purifié aucun organisme… Donc plutôt que de manger du pain blanc, des gâteaux bourrés de sucre, augmentez votre consommation de légumes, de fruit frais ( à la place des fruits secs) et de soupes de légumes. Après tout, les cures détox hors de prix sont pratiquées par certains d’entre vous, alors pourquoi ne pas le faire dans le cadre de votre pratique religieuse, à moindre prix, et pour une démarche qui a du sens !

 

3-Se supplémenter en nutriments pour être sur de couvrir ses besoins vitaux :

De part la restriction calorique imposée par le jeûne (enfin, si vous ne vous gavez pas de bouffe le soir après l’avoir rompu…), il peut-être envisagé de prendre un complément alimentaire multi vitaminé comprenant 100% des AJR ( apports journaliers recommandés) en les principaux minéraux et vitamines. Ce conseil pourrait s’appliquer aux 11 autres mois de l’année, mais en période de jeûne, donc d’amaigrissement, de grandes quantités de polluants stockés dans les graisses de réserve vont être relargués dans la circulation et auront besoins de ces substances pour être traités et évacués hors de l’organisme. Des algues de types spiruline et chlorella connues pour leurs vertus détoxifiantes et leurs richesses en nutriments pourraient faire parti de votre supplémentation.

Je pourrais également ajouter la prise d‘un complexe d’enzymes digestives contenant lipases, amylases et enzymes protéolytiques vous permettant de soulager le système digestifs des repas trop copieux, et ainsi vous permettre d’aller vous coucher avec un ventre qui ne sera pas en mode « détresse » !!

 

4- Soutenir le fonctionnement des émonctoires :

C’est  en rapport direct avec la précédente recommandation, car les toxines relarguées seront traitées par les émonctoires, à savoir le foie et les reins qui risques d’être surchargés. Des plantes sont utilisées depuis des millénaires pour aider votre organisme à évacuer les déchets et ainsi optimiser le fonctionnement de votre organisme. Le chardon marie, le jus de radis noir et le desmodium seront des alliés de choix pour votre foi, alors foncez à la boutique bio ou la pharmacie la plus proche et envisagez de prendre 2 gélules d’un de ces produits au moments des prises alimentaires. De même que la prise du jus d’un citron dans de l’eau chaude,  pour rompre le jeûne, soulagera le fonctionnement de cet organe.

Pour les reins, le pissenlit, que ce soit en infusion ou sous forme de complément, aidera ces derniers à supporter la restriction hydrique, parfois difficile.

Le hammam et le sauna sont également d’excellent moyens de détoxifier, et de nettoyer un émonctoires majeur, à savoir la peau ! Reste à savoir si vous pouvez le supporter en période de jeûne ? Peut être vaut-il mieux garder cette habitude pour les semaines précédant le  ramadan, pour y préparer votre organisme.

 

5- Manger Bio, au moins le temps du ramadan :

Manger Halal est une chose sur laquelle je ‘ai rien à redire, mais il faut bien être conscient que cela ne vous protégera pas des pesticides, résidus d’antibiotiques et autres produits chimiques contenus dans la nourriture. De nos jours, pour préserver sa santé, il n’est d’autres options que de manger bio ! Alors halal, oui, mais halal et bio, c’est encore mieux ! De plus en plus de produits possédant ces deux caractéristiques sont vendus dans le commerce et rien ne vous empêche d’en parler aux commerçants auxquels vous avez régulièrement à faire. Après tout, c’est leur métier que de devoir  s’adapter à la demande…

Abdel, un de mes ami, à d’ailleurs créé un site de vente de compléments alimentaires respectant ces deux conditions, allez y jeter un coup d’œil pour voir ce qui se fait en ce moment…  ( lien)

 

Conclusion :

Vous l’aurez compris, en période de ramadan comme tout au long de l’année, la qualité des aliments que vous consommez peut faire une énorme différence pour votre santé, qu’elle soit physique ou psychique. Ainsi réduire les sucres et être attentif à la qualité de ces derniers sera un vrai plus pour stabiliser votre glycémie et ainsi éviter les fringales qu’une restriction calorique peut entraîner. Je vous encourage d’ailleurs à lire mon article sur les clefs d’une bonne alimentation ( lien), et essayer de consommer un maximum de ces aliments BIO. Bien plus qu’un effet de mode, cette alimentation peut vous aider à préserver votre santé, voir vous faire économiser des frais médicaux  aux tarifs exorbitants ! L’expression ne dit- elle pas «  mieux vaut prévenir que guérir »…

Pour conclure, je dirais qu’un ramadan réussit est un un ramadan ou l’on mange des aliments de qualité, que l’on associera à une supplémentation intelligemment planifiée et personnalisée. Car pour purifier son esprit, la première étape est, et sera toujours, de purifier son organisme ! Et pour cela, on a toujours pas trouvé mieux que le contrôle de son alimentation…

6 thoughts on “Optimiser son ramadan !

  1. Bonjour , bravo tres belle article qui confirme qlq habitude que j’ai commencé à prendre .

    Pour les sportifs que conseillerez vous en plus ?

    1. Veillez à manger suffisamment de protéines, soit 1g par kilo de poids de corps, et votre activité sportive ne devrait en
      subir aucune conséquence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.