Perméabilité intestinale : qu’est ce que c’est ?

Perméabilité intestinale : qu’est ce que c’est ?

 

 

Suite à l’article sur le gluten, un des problèmes majeurs de nos modes de vie moderne avait été soulevé : la santé de nos intestins. De nombreuses avancées scientifiques nous ont permis d’un peu mieux comprendre les interactions entre les intestins et le cerveau, le fameux axe gut/brain (intestin/cerveaux) popularisé par le livre   The Second Brain: A Groundbreaking New Understanding of Nervous Disorders of the Stomach and Intestine  de Michael Gershon. Dans cet ouvrage, l’auteur décrit les différentes pathologies qui plutôt que d’être considérées comme liées au cerveau devraient être perçues  d’un point de vue gastro-entérologique. Ainsi dépression, schizophrénie , troubles du comportement, et  anxiété trouveraient leurs origines dans notre ventre, et des traitements visant à rétablir une flore intestinale saine et à restaurer la perméabilité intestinale pourraient grandement réduire l’intensité de ces pathologies ,voir même rendre les patients asymptomatiques…

Tout ceci est très bien, encore faut il savoir ce qu’est la perméabilité intestinale !!!

 

 

Intestins : description et fonctionnement :

 

Ceci est évidemment un sujet complexe, c’est pourquoi je vais essayer de le vulgariser au maximum, vous allez ainsi pouvoir observer qu’un dessinateur hors pair se cache dans mon corps de sportif….

 

 

 

L’intestin est un tube de 5 à 8 mètres de long, recouvert de villositées intestinales (des petites brosses), elles même étant une partie des d’entérocytes (cellules épithéliales qui terminent le processus de digestion en dégradant les protéines en acide aminés, les glucides en sucre , et les graisses en acides gras, pour ensuite pouvoir les assimiler). L’intestin est donc l’organe final de la digestion et celui ou l’assimilation des nutriments se fait. D’ où l’importance de le garder en bonne santé, pour tirer les pleins bénéfices de votre alimentation.

Toute cette mécanique semble pourtant bien réglée, alors qu’est-ce qui la fait dérailler  et rend nos intestins aussi perméables qu’une passoire ? Voyons cela …

 

 

Zonuline et régulation de la perméabilité intestinale :

Une protéine, fonctionnant comme une hormone et fabriquée par la muqueuse intestinale, la Zonuline va influer sur la santé intestinale puisqu’une élévation de cette dernière entraîne une dégradation des jonctions serrées de l’intestin et va ainsi le rendre plus poreux qu’il ne l’est en temps normal. En effet, l’intestin doit être légèrement perméable pour permettre le passage des nutriments, qui sont réduits en microparticules. Cependant, quand les jonctions serrées sont abîmées au point de laisser passer de plus grosses molécules comme des protéines, on parle alors de perméabilité intestinale, et c’est le début d’un cercle vicieux pouvant entraîner des problèmes de santé : allergies, problèmes d’auto-immunité (1), inflammations, entre autres…

Connaissant maintenant l’existence de cette  fameuse Zonuline, comment pourrait-on faire pour la garder sous contrôle et éviter la dégradation de nos intestins ?

 

 

Qu’est ce qui régule la production de zonuline ?

Un livre de Julien Venesson intitulé  Gluten Comment le blé moderne nous intoxique, nous apporte quelques réponses à cette question. Selon lui, le blé moderne et son enrichissement en gluten (vous savez la fameuse protéine présente dans de nombreuses céréales et dont je vous ai parlé dans cet article), et bien  elle stimulerait la production de zonuline. Selon lui, même les gens en bonne santé et sans allergies ou intolérances au gluten, auraient intérêt à limiter sa consommation. Quelques études scientifiques viennent d’ailleurs appuyer dans ce sens (2), et de plus en plus de personnes s’interrogent sur les liens entre le gluten et les maladies chroniques…

D’autres aliments semblent avoir un impact négatif sur la zonuline. Nous citerons entre autre :

  • la caséine : une protéine présente dans les laitages
  • les solanacées : famille de fruits et légumes dont  font partis la tomate, les pommes de terres, les baies de Goji, le piment, l’aubergine, les poivrons…

 

Au final :

Nous avons vu que la santé intestinale, particulièrement l’intégrité de ses jonctions serrées, était fondamentale pour une santé optimale. Ce qui avait été décrit de façon empirique par le professeur Seignalet  Comprendre et pratiquer le régime Seignalet: L’alimentation ou la troisième médecine, ou encore le Dr Natasha Campbell et son livre « Le syndrome entéropsychologique, GAPS (Gut and Psychology Syndrome) » semble être confirmé par les dernières avancées de la science. Et si l’intestin était la porte d’entée des maladies et que tout faire pour préserver son intégrité pouvait faire reculer certaines maladies pour lesquelles la médecine conventionnelle semble peu efficace. L’effort en vaut peut être la peine…

Maintenant que vous êtes sensibilisés à la santé intestinale, nous verrons dans un prochain article, comment prendre soins de notre intestin grâce à l’alimentation, à des modifications du mode de vie et quelques compléments alimentaires.

En attendant, prenez soin de votre deuxième cerveau !!

 

Sources:

(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4036413/

(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3384703/

 

 

 

3 thoughts on “Perméabilité intestinale : qu’est ce que c’est ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.