La stévia : ce qu’il faut savoir !

La stévia : ce qu’il faut savoir !

 

La saveur sucrée fait tourner les têtes et le monde par la même occasion, et vous, moi ou tout être humain normalement constitué est invariablement attiré par cette saveur douce que représente le sucre. Cependant, de plus en plus d’études viennent nous mettre en garde face à la consommation de sucre, et son incidence sur différentes pathologies, que ce soit le diabète, le surpoids, l’hypertension, les phénomènes inflammatoires, le cancer… bref, satisfaire nos papilles de temps en temps semble sympa mais le caractère addictif du sucre fait qu’il devient vite notre pire ennemi ! Et les substances de synthèses, ou édulcorants, tel que le sucralose, l’aspartame, l’acésulfame K, etc, ne semblent pas meilleur pour la santé. Mais récemment une substance naturelle à fait son apparition sur le marché, c’est la stévia ! Qu’en est-il de de cette plante, et y a-t-il un prix à payer pour sa consommation ?

D’où vient la stévia :

Son origine se situe dans les forêts tropicales d’Amériques du sud, et plus précisément du Paraguay. Les indiens natifs, utilisent la feuille de stévia depuis des siècles, dans sa formes brut, pour traiter toutes sortes de pathologies. Elle fut découverte par l’occident au tout début du 20 ème siècle mais réellement exploitée il y a seulement une dizaine d’année par James May, un scientifique américain qui fut le premier à commercialiser cette substance.

Avantages de la stévia :

  • Elle n’a pas d’action sur la glycémie, pour faire simple, vous ne secréterez pas d’insuline en la consommant, son indice glycémique étant de 0. Ceci est donc une très bonne nouvelle pour les diabétiques.
  • Elle n’est pas calorique.
  • Elle à un pouvoir sucrant de 200 à 300 fois plus puissant que le sucre
  • Elle des capacités anti-bactériennes, en particulier sur certaines souches de la maladie de Lyme ( cf étude).
  • Elle pourrait aider à lutter contre la formation des biofilms responsables de la résistance des bactéries aux traitements médicamenteux.

Inconvénients de la stévia :

  • Le premier problème est son goût qui ne plaît pas à tout le monde, à savoir une légère amertume en fond de bouche.
  • Si elle tue les mauvaises bactéries, elle peut également tuer les bonnes, à l’instar des antibiotiques. Cela engendrera, malheureusement, des troubles du micro-biote et de la santé intestinale chez certaines personnes.
  • Elle leurre le cerveau, qui après que les récepteurs buccaux lui est dit de se préparer à une arrivée massive de sucre, se trouvera sans aucun apport énergétique. Pour une personne au régime, cela peut entraîner des fringales sur le long terme.

Bilan :

Comme vous pouvez le voir, cet édulcorant semble avoir de vrais avantages comparé aux sucres et autres édulcorants de synthèse. Le fait qu’il soit naturel, issu d’une plante non toxique, dépourvu de calories et sans incidence sur la glycémie, en fait l’ allié des diabétiques souhaitant avoir une saveur sucrée et des biens portant voulant éviter de le devenir. Cependant, comme toute bonne chose, sa consommation devra être résonnée et devra se concentrer sur un produit de qualité. Évitez les produits industriels où la stévia est mélangé à du sucre, des produits de synthèse et autres additifs douteux. Préférez la brut, en poudre, ou liquide, extraite à partir de feuilles de stévia entières et seulement à partir de cela.

Comme pour tout, le secret est dans la mesure, alors de la stévia, oui, mais avec parcimonie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.